Accueil La faim au Canada La faim dans le Nord

La faim dans le Nord

Faites un don à notre fonds du Nord 

Dans les territoires du Canada, un ménage sur cinq doit se priver de repas parce qu'il n’a pas assez de nourriture à la portée de la main, ou encore, mange de la nourriture sous-optimale parce qu’il ne peut pas se permettre d’avoir de la meilleure nourriture. Cette situation a donc de très mauvaises conséquences sur la santé des gens du Nord. 

La faim et l’insécurité alimentaire sont plus prononcés dans le Nord, ce qui comprend les régions nordiques des provinces. Ce fait est particulièrement vrai chez les membres des Premières Nations, les Métis et les Inuits du nord du Canada qui sont en période de transition déstabilisante en ce sens qu’ils sont en train de passer d’une économie de subsistance à une économie de marché ou économie mixte. L’accès de moins en moins grand à la nourriture traditionnelle et la dépendance de plus en plus grande des aliments achetés en magasin constituent des points saillants de cette transition.
 
Dans le Nord, le coût des aliments achetés en magasin peut être astronomique. Ensemble, le coût élevé de la nourriture, l’absence d’occasions d’emploi, le grand état de pauvreté et la consommation à la baisse d’aliments traditionnels créent une situation d’urgence grave et pressante sur le plan de la santé publique, dont nous faisons état dans notre rapport Bilan-Faim 2016.
 
L'insécurité alimentaire dans le Nord canadien présente un risque de santé publique urgent. Banques alimentaires Canada a créé deux documents de politique qui traitent de cette question, et qui offrent des recommandations visant à accroître la sécurité alimentaire pour les habitants du Nord.

Est-ce que Nutrition Nord Canada est bâti sur une fondation solide?

L’insécurité alimentaire dans le Nord : Un fléau que l’on ne peut plus ignorer
 
Vous voulez nous aider? Faites un don à notre fonds du Nord afin de nous aider à concrétiser notre vision d’un Canada où personne ne souffre de la faim. 

Vous souhaitez faire une différence?

À ne pas manquez!

Faits saillants

tin can

62 %

des denrées distribuées par les banques alimentaires ne sont pas périssables (par exemple:de la sauce pour pâtes alimentaires, des céréales, du riz, du jus de longue conservation ainsi que des soupes, des fruits et des légumes en conserve)